Revue Ecologie (Terre Vie) Vol. 59 2004

La Protection des peuplements de poissons dans la réserve naturelle de Scandola (Corse) influence-t-elle les performances de l’écosystème ?

P. Francour et P. Bodilis

E.A. 3156 « Gestion de la Biodiversité » Université Nice-Sophia Antipolis, Parc Valrose. F-06108 Nice cédex 2

Une étude l’ichtyofaune de la Réserve Naturelle de Scandola réalisée de 1989 à 1999, avec la technique d’échantillonage non-destructive de comptage visuel en plongée sous-marine, confirme les dimensions spatiales (effet refuge ) et temporelles (effet tampon) de l’effet réserve  :
- présence d’individus de plus grande taille, particulièrement pour les espèces ciblées par la pêche,
- présence d’espèces rares, particulièrement sur substrat rocheux,
- atténuation sensible des fluctuations saisonnières des densités moyennes,
- plus grande vitesse de récupération en cas de perturbation du peuplement…

La Protection des peuplements de poissons dans la réserve naturelle de Scandola (Corse) influence-t-elle les performances de l’écosystème ?

Cette entrée a été publiée dans Autres exemples. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>