Sanary-sur-mer : Un début d’année en eaux troubles au chantier naval

… l’ambiance n’est pas à la fête en ce début d’année au chantier naval des Baux, privé de l’utilisation de sa cale de halage depuis le 1er janvier. Par un courrier recommandé posté le 28 décembre, la ville lui a en effet notifié la résolution du contrat de sous-traité d’exploitation, signé il y a plus de trente ans (et prévu jusqu’en 2018), concernant  trois appontements du port de plaisance mais aussi la cale de halage…

« C’est très préjudiciable à notre activité, surtout en ce moment où nous travaillons pour un gros client », déplore Emmanuel Serra, directeur technique du chantier, chargé de la concession…

Le problème devrait être résolu dans les jours à venir, avec la délivrance d’une autorisation d’occupation temporaire. « Cette AOT permet la poursuite de l’activité en attendant une nouvelle concession», explique le maire Ferdinand Bernhard.

Emmanuel Serra s’inquiète également du sort des plaisanciers des pontons 6 à 8, « sans droit ni titre » aujourd’hui selon lui…

Cette entrée a été publiée dans Chantier naval. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>