Vidons l’océan pour améliorer le bétail

Effets de terre

Pour limiter le rejet de gaz à effet de serre des animaux terrestres d’élevage, une équipe de recherche a eu l’idée de compléter leur alimentation en oméga 3, trouvé dans l’huile de poisson. Si ce n’est qu’il faudrait pêcher, pour nos ruminants et consorts, plus de trois fois le tonnage prélevé actuellement par la pêche minotière dans nos océans… Une équation impossible à résoudre sur notre planète.

D’où la conclusion du site « Effet de terre » : ce ne serait pas plus simple de manger moins de viande ?

Cette entrée a été publiée dans Evolution climatique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>