TV5 Monde 31/7/09

Le réchauffement climatique au coeur d’un discret sommet France-Océanie

Le réchauffement climatique à l’origine de la montée inquiétante des eaux a été vendredi à Nouméa au centre du troisième sommet entre la France et l’Océanie où des îles sont menacées…

A l’exception de Fidji, pour cause de coup d’Etat militaire fin 2006, les seize pays du Forum des îles du Pacifique, dont Australie et Nouvelle-Zélande, étaient invités…

Les participants se sont engagés « fermement dans l’action contre le changement climatique » et ont exprimé leur détermination à parvenir à un « accord global et ambitieux » lors de la conférence sur le climat de Copenhague en décembre…

Exclue du protocole de Kyoto, la Nouvelle-Calédonie ne montre pas l’exemple en matière environnementale. Son industrie minière engendre un volume d’émissions de CO2 par habitant parmi les plus élevés au monde…

Les îles du Pacifique attendent des pays développés qu’ils réduisent d’ici 2020 de 40% leurs émissions de gaz à effet de serre de 1990, le réchauffement climatique ayant « des conséquences dramatiques pour les petites îles » -hausse du niveau de la mer, blanchissement des coraux, érosion du littoral…

Autre thème abordé: la pêche. Alors que l’Océanie abrite 25% des ressources halieutiques du globe dont elle couvre un tiers de la surface, les participants se sont engagés à conjuguer leurs efforts pour « lutter contre la pêche illicite » et favoriser la « gestion durable » de cette richesse…

Cette entrée a été publiée dans Evolution climatique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>