La réforme des pêches dans l’Union européenne : La pêche à petite échelle comme solution la plus sage vers la durabilité du secteur

« La pêche à petite échelle a un rôle vital à jouer dans la réforme de la Politique Commune de la Pêche européenne et dans l’évolution vers des pêcheries et des communautés de pêche durables », souligne Brian O’Riordan, Secrétaire du bureau de Belgique du Collectif International d’Appui à la Pêche Artisanale (ICSF-CIAPA).

La semaine passée l’ICSF a lancé un nouveau site internet destiné à informer et à influencer la réforme de la Politique Commune de la Pêche, en faveur de la pêche à petite échelle. Le lancement du site internet est la première étape d’une série d’événements qui seront organisés et coordonnés les prochains mois par l’ICSF et ses partenaires. Ceux-ci sont le Comité Economique et Social Européen (CESE), la Federación Galega de Confrarías de Pescadores, la Fundación Lonxanet, et Pêche & Développement.

La semaine prochaine, lundi le 28 Septembre 2009, l’ICSF et ses partenaires organisent un atelier à Bruxelles intitulé « La réforme de la Politique Commune de la Pêche et les pêcheries à petite échelle : paver le chemin vers des modes de vie durables et des communautés de pêche dynamiques ». L’atelier donnera l’occasion aux représentants de la pêche à petite échelle et des communautés de pêcheurs, ainsi qu’à d’autres personnes liées au secteur, d’échanger des informations et des expériences, et d’identifier les domaines clés de la réforme pouvant faire l’objet de propositions communes.

Ces activités s’intégreront au processus européen de consultation impulsé par la Commission Européenne et sa publication du Livre vert sur la révision et la réforme de la politique commune de la pêche. Elles viseront principalement à placer les questions relatives à la pêche à petite échelle à l’agenda de la réforme de la PCP. Jusqu’à présent, malgré son rôle crucial, la pêche à petite échelle n’a en effet bénéficié que de peu de considération de la part de la PCP, et ses enjeux sociaux furent ignorés.

La réforme de la Politique Commune de la Pêche de l’Union Européenne est un événement se déroulant tous les dix ans. Le processus actuel de révision et de réforme est le troisième de l’histoire de la PCP, créée en 1983 et révisée en 1992 et 2002.

« En Europe la pêche artisanale et la collecte de coquillages et crustacés, bien que représentant plus de 80% de l’ensemble des activités de pêche, n’occupent que la seconde place aux yeux de l’administration des pêches dans plusieurs pays », souligne Xoán Lopez, Secrétaire Général de la Fédération Galicienne des Confrarias de Pêcheurs. « Par exemple, l’absence totale de délégation européenne à la Conférence FAO « 4SSF » de Bangkok en octobre 2008 montre bien l’ambivalence de l’Union Européenne : elle veut se concentrer sur les problèmes globaux des pêcheries à petite échelle tout en ignorant le fait que les petits pêcheurs de nombreux pays côtiers européens font face aux mêmes difficultés que les communautés de pêcheurs dans le reste du monde. Le débat public ouvert par le processus de réforme donne une opportunité unique pour le secteur artisanal de la pêche de créer sa propre synergie ».

Pour plus d’informations : Brian O’Riordan, Secrétaire ICSF-Bureau de Belgique, Sentier des Rossignols 2, 1330 Rixensart, Belgique. Tel: 02 6525201. E mail: briano@scarlet.be

L’ICSF est une organisation non-gouvernementale internationale œuvrant pour l’établissement de pêcheries équitable, autonomes, durables et en toute égalité de genre, particulièrement dans le secteur artisanal ou à petite échelle de la pêche.

Pour plus d’informations

Cette entrée a été publiée dans Analyses. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>