L'encre de mer n° 24-25

Bretagne : entre production alimentaire et environnement

Photo René-Pierre Chever Concilier les activités du secteur primaire – pêche, cultures marines, agriculture, élevage – avec un environnement
de qualité, tel est l’enjeu de la Bretagne, une voie déjà amorcée par les pêcheurs et conchyliculteurs
tout au long du littoral.

Moins peuplées qu’en Méditerranée, les côtes bretonnes doivent pouvoir valoriser leurs « produits artisanaux issus de terroirs bien gérés », sur d’autres marchés régionaux. Les infrastructures nécessaires au traitement et à l’acheminement des produits de la mer sont rentabilisées par les tonnages des flottilles hauturières artisanales. C’est toute une cohérence régionale à construire pour préserver une pêche durable et façonner un littoral attractif avec des ports animés, ancrés dans l’histoire et la culture.

Cette entrée a été publiée dans Analyses. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>