TV5 Monde 10/08/10

Polynésie : les scientifiques sceptiques sur une attaque de calmars

Le récit de cinq pêcheurs naufragés qui affirment avoir été attaqués par des calmars au large de l’île de Moorea (Polynésie) suscitait mardi un certain scepticisme chez les experts de la pêche et les scientifiques interrogés par l’AFP.

Selon le quotidien La Dépêche de Tahiti daté du 6 août, des pêcheurs, dont le bateau avait sombré après avoir heurté un objet en surface, avaient vu leur canot de survie gonflable attaqué par des calmars de « 50 centimètres ». Le canot avait partiellement coulé et l’un des calmars avait même, selon le journal, mordu l’un des marins, Ernest Hamblin.

L’équipage n’avait été secouru que plusieurs heures plus tard, après avoir été repéré grâce à une fusée de détresse…

« Les seuls calmars connus pour être agressifs – et encore, entre eux – ce sont les calmars de Humboldt, qu’on trouve dans la mer de Cortez (Basse Californie) qui sont beaucoup plus gros, environ 1,50 m »…

A l’Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer à Papeete, on juge cependant plausible le récit des pêcheurs, estimant que « de nuit, ça ne me semble pas impossible, d’autant plus que le canot gonflable peut ressembler à un cadavre de mammifère marin ».

Cette entrée a été publiée dans Faune. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>