The dead sea: Global warming blamed for 40 per cent decline in the ocean’s phytoplankton

La mort de la mer : le réchauffement climatique serait responsable d'une baisse de 40% du phytoplancton océanique

Microscopic life crucial to the marine food chain is dying out. The consequences could be catastrophic

The microscopic plants that support all life in the oceans are dying off at a dramatic rate, according to a study that has documented for the first time a disturbing and unprecedented change at the base of the marine food web.

Scientists have discovered that the phytoplankton of the oceans has declined by about 40 per cent over the past century, with much of the loss occurring since the 1950s. They believe the change is linked with rising sea temperatures and global warming.

If the findings are confirmed by further studies it will represent the single biggest change to the global biosphere in modern times, even bigger than the destruction of the tropical rainforests and coral reefs, the scientists said yesterday.

<em>(La vie microscopique cruciale pour la chaine alimentaire marine est en cours d’extinction. Les catastrophes seraient catastrophiques.

Les plantes microscopiques à la base de toute vie dans les océans disparaissent à un rythme dramatique, révèle pour la première fois une étude sur les perturbations sans précédent qui affectent la base de la chaine alimentaire marine.

Les scientifiques ont découvert que le phytoplancton des océans a diminué de près de 40% depuis le siècle dernier, et particulièrement depuis les années cinquante. Ils pensent que ce changement est lié à la hausse des températures de l’eau et du climat.

D’après les scientifiques, si ces résultats sont confirmés par des études futures, cela représentera le changement le plus important de notre époque affectant la biosphère, plus important que la destruction des forêts tropicales et des récifs coralliens…)
</em>

(Pour en savoir plus, cf. étude dans la revue Nature vol 466|29 July 2010)

Cette entrée a été publiée dans Plancton. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>