Alerte sur l’anguille

L’encre de mer n° 8-9

L’anguille semble déserter nos estuaires et nos rivières. Espèce complexe, difficile à suivre entre son lieu de reproduction dans la Mer des Sargasses, ses déplacements au stade larvaire grâce à l’action des courants atlantiques, sa dissémination sur les côtes d’Europe du nord et du sud, sa longue croissance de l’état de civelle au stade juvénile (anguille verte) puis mature (anguille argentée).

Que se passe t-il dans l’océan au moment de ses longues migrations ? Etait-ce l’action du réchauffement climatique, des courants qui agissent sur les larves, des virus qui affaiblissent les géniteurs lors de leur long retour vers la Mer des Sargasses, des barrages sur les rivières et les fleuves, de la pollution ou de la pêche qui réduisent les populations dans les milieux lagunaires et les cours d’eau ?

Personne aujourd’hui n’a de réponse. D’abord cette espèce qui change de milieu dérange le clivage de nos institutions spécialisées dans les eaux douces ou marines. Les observations sur les captures de civelles signaleraient un stock en mauvais état et soumis à un processus en chaîne qui conduirait à sa disparition. En milieu lagunaire, la relative stabilité des captures militerait pour une vision plus optimiste. Toujours est-il que nous pouvons agir principalement sur le cycle de croissance sur nos côtes (barrages, qualité des milieux, pêche…)

Pression des lobbies des pêcheurs de civelles, des aquaculteurs qui les font grossir, des transformateurs qui les fument et les conditionnent ? L’Union Européenne a proposé de protéger, par la réglementation de la pêche, les géniteurs au détriment des civelles. Indignation des pêcheurs méditerranéens qui se sont toujours refusés à pêcher la civelle malgré son prix élevé et qui gèrent depuis plusieurs décennies la pêche des anguilles vertes et argentées dans les étangs tout en essayant de préserver la qualité de ces milieux.

«

- C’est fou de vouloir protéger les choses si y a plus personne pour en profiter.

- S’il y a plus de pêcheurs, on saura plus rien sur l’anguille… »

Cette entrée a été publiée dans Gestion communautés pêcheurs. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>