Eoliennes en mer, parcs marins… Attention pêcheurs ! La mer se peuple de barrières et constructions

A suivre l’actualité, la mer est un nouvel eldorado pour l’environnement et l’énergie…

- Le Parc des Calanques devrait être l’un des 3 parcs nationaux prévus par le Grenelle de l’Environnement avec 43000 ha de zones marines et une réserve intégrale de 4300 ha (!) dans une région caractérisée par l’étroitesse du plateau continental. Le deuxième devrait être un parc des zones humides…
« Tourbières, marais ou estuaires, les zones humides représentent 3% du territoire français mais, dotées de mille vertus environnementales, elles vont enfin avoir leur parc national qui commencera à être sélectionné mi-2011… Au cours du 2ème semestre 2011, le ministère lancera un appel à candidature pour trouver le territoire adéquat qui devra comporter « un coeur significatif de plus de 10.000 ha » de milieux humides « identifiés pour leur richesse biologique exceptionnelle« ….  » (cf. TV5 Monde 2/2/2011). Le 3ème parc est à terre puisqu’il s’agit du parc national de feuillus de plaine « Entre Champagne et Bourgogne ».

- Côté énergie, « Le gouvernement va lancer « dans 15 jours » les appels d’offres pour la construction de quelque 600 éoliennes en mer, soit un investissement d’environ 10 milliards d’euros, a annoncé lundi le ministre de l’Ecologie et de l’Energie…  Cet appel d’offres portera sur l’installation de 3.000 mégawatts (MW) d’énergie éolienne…  Il devait initialement être lancé début septembre mais a été retardé afin de permettre une « concertation supplémentaire » pour définir la zone d’implantation des éoliennes au large de la Bretagne… Concrètement, l’Etat va définir une dizaine de zones propices à l’implantation d’éoliennes dans la Manche et la mer du Nord, au nord de la Bretagne, au large des Pays-de-la-Loire et de la région Languedoc-Roussillon » (Cf. TV5 Monde du 2/2/2011).

Qui s’occupe de préserver les conditions d’activité de la pêche artisanale, sachant que c’est le seul secteur « durable » en matière de pêche ?

Cette entrée a été publiée dans Aires marines protégées, Energie, avec comme mot(s)-clef(s) aire marine protégée, Energie, pêche artisanale. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>