Phoque le film : festival Pêcheurs du monde 2011

Avec les photos des débats du Festival

- « Est-ce que j’ai l’air d’un barbare ? » demande un chasseur de phoques des îles de la Madeleine venu débattre de son métier et du film réalisé par Raoul Jomphe.

« Phoques, le film » est un plaidoyer pour la chasse aux phoques. Au travers de ce sujet très « médiatisé » qui nous rappelle celui de l’interdiction des enjeux dérivants, il nous interpelle sur le poids des images, l’utilisation qui en est faite parfois et les enjeux qui en découlent pour les populations humaines.
Il aborde encore des questions de fond sur notre rapport aux animaux, notre « sensiblerie » face à des mises en scène photographiques et notre volonté d’ignorer ce qu’il se passe à l’ombre des abattoirs.

Pour revenir sur quelques idées reçues :
- la multiplication phénoménale des phoques dans cette région du monde (8 à 10 millions au Groënland) commence à poser un réel problème environnemental,
- face à la pression médiatique, et suite à l’interdiction d’importation de peaux de phoques aux Etats-Unis, le nombre d’animaux éliminés ne représente qu’une part du renouvellement annuel, ce qui fait que la population continue de croître et d’avoir un impact sur les espèces marines que nous mangeons. Les débarquements de la pêche représentent 1 million de t alors que 14 millions de t de poissons sont mangés par les phoques,
- la chasse des petits phoques, les « blanchons » largement montrés en photos au travers le monde, est interdite depuis de nombreuses années,
- la chasse aux phoques est particulièrement réglementée et contrôlée par le gouvernement canadien,
- l’aspect « barbare » de la chasse qui se fait avec un coup de bâton (ou au tir si l’on ne peut marcher sur la banquise) n’est qu’apparent. Ce procédé est celui qui limite le plus le temps de souffrance : « Les pêcher au filet dans l’eau permettrait de ne pas voir ce qui se passe mais ce serait vraiment cruel« 
- les sociétés animalistes qui ont lancé ces campagnes de médiatisation et qui les suivent régulièrement, en faisant venir en hélicopéture sur la banquise des vedettes et des équipes de journalistes, gagnent beaucoup d’argent sur ce thème-là…


Pour voir les photos des débats du Festival
:
- « Phoque le film »
- La cheville ouvrière du Festival
- « Les derniers des mohicans »
- « Lira, réserve de vie sur la côte de la mort »
-  » Wild caught »
- « Anita Conti, une vie embarquée »
- « Haro sur le bar »
- « Le cri de la mer »
- « Red Gold »
- « Naufrages »
- « In altro mare »
- « Yon bato pour Ayiti »
- « La cuisine au plancton »
- Histoire du cinéma
- « Deadly catch »


Cette entrée a été publiée dans Festival "Pêcheurs du monde", avec comme mot(s)-clef(s) film, Lorient, photos. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>