Le sévereau à l’honneur : un pari pour l’avenir – Sanary 14 mai 2011

Le temps était clément ce samedi 14 mai sur le port de Sanary, petite brise marine sur un soleil point trop chaud. Nous avons installé notre stand entre les étals des pêcheurs, proposant aux chalands des fiches poissons réalisées par le Comité Local des pêches, des revues de L’encre de mer, les recettes de « l’assiette de dégustation » et la-dite assiette. La veille, une bonne dizaine de pêcheurs de la Prud’homie s’était réunie près de la baraque à filets, certains apportant des poissons de leurs filets. Le Prud’homme avait prévu réchaud et marmite pour cuire la soupe. En peu de temps, la soupe fut mise à cuire et les sévereaux (ou chinchards) proprement débités en filets.

Outre la soupe qui frémissait gentiment sur le réchaud, trois recettes de sévereaux furent proposés à nos visiteurs : marinés au vinaigre, cuits dans le citron, et à l’escabèche. C’est un ancien pêcheur, et surtout sa femme, Louise Lopez, qui s’étaient chargés d’une version espagnole de l’escabèche.

Les premiers passants, fraîchement sortis du lit et du petit déjeuner, ont pris le temps de discuter. L’heure ne se prêtait pas trop aux saveurs maritimes. C’est vers les 11 heures – midi que la demande s’est accrue fortement ! Au total, nous avons servi plus de 130 assiettes. Les pêcheurs regrettaient n’avoir pas plus de sévereaux à vendre, signe que la dégustation prévaut sur toutes les belles paroles ! Entre deux ventes, un pêcheur, Victor Caci, découpait  des filets de bogue-ravel qu’il arrosait copieusement d’une huile d’olive très fruitée et de poivres moulus. « Ca déchire » fut le commentaire d’un quidam, invité à goûter cette préparation. Et de s’empresser d’acheter des bogues ravel pour poursuivre l’expérience à la maison…

Tout le monde a semblé bien apprécier cette initiative, certains revenant prendre une deuxième assiette ! Ceux qui souhaiteraient faire partie d’une AMAP poissons, ou être informés des débarquements quotidiens, ont pu laisser leurs coordonnées. D’autres se sont renseignés sur la démarche Slow Food, ou encore sur la Démarche Qualité mise en place par le Comité Local des Pêches du Var.

D’après l’avis de tous, c’est une expérience à renouveler, avec d’autres espèces peu connues ou peu valorisées. Redécouvrir les espèces locales est l’objectif commun des participants : L’encre de mer, Slow Food Provence et la Prud’homie de pêche de Sanary. Les pêcheurs pourraient cibler, à nouveau, des espèces abondantes mais peu demandées. Nous aurions tout à gagner à consommer ces espèces-là plutôt que des espèces importées ou d’aquaculture. Histoire de mode et de culture : le sévereau se vend cher en Espagne, et très cher au Japon. Quelques décennies en arrière, nous boudions la lotte (ou baudroie) et la langoustine !

Avec nos remerciements à la Mairie de Sanary, engagée dans cette expérience, et aux financeurs de L’encre de mer qui soutiennent ces actions de communication.

Pour plus d’informations :

Site internet de Six-Fours.net : Succès de la dégustation des produits de la pêche locale

Sur notre site : Dégustation des apports de la petite pêche sanaryenne – samedi matin 14 mai 2011

Recettes pour la dégustation du 14 mai 2011 à Sanary

Cette entrée a été publiée dans Actualités, Commercialisation, Prud'homie de Sanary, Rég. PACA-Var, Slow Food, avec comme mot(s)-clef(s) commercialisation, pêche artisanale, Sanary. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Le sévereau à l’honneur : un pari pour l’avenir – Sanary 14 mai 2011

  1. Gerhards dit :

    Comment s’y prendre pour faire partie d’une amap-poissons?
    Cordialement,
    P+MC Gerhards

  2. Elisabeth Tempier dit :

    Bonjour,
    cela dépend du lieu où vous résidez. Dans le Var, vous pouvez voir la liste
    Certaines AMAP font le choix de s’approvisionner en poissons d’élevage… Certes c’est plus facile à gérer mais le produit n’est pas le même et la filière est discutable dans son positionnement puisqu’il s’agit d’élever des espèces carnivores fortement consommatrices de poissons sauvages. A vous de voir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>