Trésor : Enormes gisements de terres rares découverts dans le Pacifique

Article du Monde du 4 juillet 2011

C’est une découverte majeure aux conséquences multiples, tant technologiques, qu’énergétiques et géopolitiques. Lundi 4 juillet, des chercheurs japonais ont annoncé qu’ils avaient découvert d’immenses gisements de « terres rares » contenus dans les sédiments du  Pacifique, raconte la BBC.

Jusqu’à présent, ces dix-sept minerais, (yttrium, terbium, dysprosium, etc.) nécessaires à la fabrication de nombreux produits de haute technologie — des téléphones portables aux écrans LCD en passant par les voitures électriques et les éoliennes — étaient naturellement présents dans le sous-sol mais très difficiles à extraire, et dans des conditions environnementales et sociales désastreuses. Surtout, ils sont exportés à 97 % par la Chine, qui dispose d’environ un tiers des ressources mondiales et qui en contrôle les prix en réduisant les volumes commercialisés….

Pour lire la suite…
Voir également article dans la revue Nature (en anglais)

Cette entrée a été publiée dans Actualités, Fonds marins, avec comme mot(s)-clef(s) Pacifique, recherche. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>