Pêcheurs du Guilvinec : un trou dans la toile…

Photo L'encre de merDepuis la réorganisation des comités locaux en comités départementaux, le site internet du comité local des pêches du Guilvinec est « en travaux », au grand dam des internautes intéressés par la pêche artisanale. Les sites et blogs concernant ce domaine, notamment en langue française, ne sont pas légion. Ce site-là était très bien documenté, alimenté quasi quotidiennement, une gageure quand l’on connaît le temps qu’il faut pour cela. Il permettait de montrer, au jour le jour, les enjeux posés à propos de l’occupation croissante des territoires de pêche, de la privatisation de la ressource, des mouvements d’organisation nationaux et internationaux autour de la profession, de l’évolution progressive du métier de pêcheur artisan intégrant la gestion de l’environnement, en partenariat avec les structures qui se mettent en place. Et surtout, il constituait un lieu de mémoire et d’archivage de documents pour toutes ces questions.

Pour le site de L’encre de mer, cela constituait un appui et un vivier dans lequel puiser des documents de référence. Que les organisations professionnelles se restructurent, soit. Mais il ne faudrait pas que dans ce mouvement, ces précieux témoignages passent à la trappe. La conservation des archives n’est pas un droit mais un devoir, que ce soit en format papier ou numérisé.

Cette entrée a été publiée dans L'encre de mer. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>