Le Forum des Espaces Naturels s’est clôturé dimanche

Article de Six-Fours.net

Cette nouvelle édition aura connu un joli succès et les conférences n’auront pas manqué d’intérêt, notamment grâce à la présence de Pierre Mollo.

Ici on retrouve Pierre Mollo (sur la droite), l'élu Joseph Mulé, Paule Zucconi, Morgane Nédélec, Sophie Marty,  Lucien Biolatto, Christian Connaulte, Jean-Michel Céi et Daniel Hildebrandt.

Ici on retrouve Pierre Mollo (sur la droite), l’élu Joseph Mulé, Paule Zucconi, Morgane Nédélec, Sophie Marty, Lucien Biolatto, Christian Connaulte, Jean-Michel Céi et Daniel Hildebrandt.

Depuis jeudi les visiteurs se sont succédés à la Maison du Patrimoine, au centre Martine Zédé et au Gaou. Paule Zucconi précisait: « j’ai trouvé le public très réceptif et surtout concerné par ces problématiques environnementales. On est très satisfait de cette édition ». Il y a eu près de 800 scolaires qui ont participé aux différents ateliers mis en place et des centaines de visiteurs qui ont aussi pu découvrir expositions et activités.
Les conférences ont attiré une moyenne de quarante personnes. La dernière a eu lieu samedi avec Elisabeth Tempier de l’Encre de Mer, qui avait aussi invité des représentants de Slow Food. L’occasion de mettre en valeur la pêche artisanale, et le métier de pêcheur: « ils connaissent parfaitement leur jardin. La pêche artisanale demande une grande polyvalence et une grande connaissance des saisons, des fonds marins ». Dans la salle il y avait également le premier prud’homme de Sanary, Jean-Michel Céi et Pierre Mollo qui avait également donné une conférence dans la semaine. Ce dernier nous racontait être allé au Brésil au sommet du développement durable pour parler du plancton. Car ce scientifique passionné est convaincu que « la terre nourrit la mer, donc l’eau et le plancton, d’où l’importance d’avoir de bonnes pratiques agricoles ». Depuis des décennies il explique aussi comment intégrer le plancton dans l’alimentation de tous les jours: « c’est un aliment excellent, dans une cuillère à café on a un concentré de vitamines, sels minéraux… Je rappelle souvent l’exemple des femmes autour du lac Tchad qui consomment le plancton depuis des millénaires, et qui ont pu survivre aux époques de famine ». Pour sensibiliser le public, il organise des rencontres avec de grands chefs pour montrer les vertus et l’intérêt gustatif de cet élément.
Actuellement Pierre Mollo prépare l’écriture d’un documentaire autour des lacs d’Argentine dans les hautes montagnes, où du plancton est né voilà trois milliards d’années: « actuellement il y a plus de 4.000 demandes d’extraction du lithium dans ces lacs, ce qui risque d’avoir de terribles conséquences pour l’environnement. J’en suis à la phase d’écriture, et surtout je recherche des fonds pour monter ce film ». Il nous précisera entre parenthèses: « lorsqu’on dit que les voitures électriques représentent l’avenir et ne polluent pas, je m’interroge. Il ne faut pas être dupe et rester éveillé ».
Ce forum a permis de nombreuses rencontres et échanges constructifs. Ce fut également l’occasion de mieux appréhender Natura 2000 et la lagune du Brusc.

D.D, le 17 septembre 2012

Cette entrée a été publiée dans Conférence, Environnement, Gestion des pêches, Plancton, Prud'homie de Sanary. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>