Eugène Boudin, une palette de douceurs

Eugène BoudinNon que la pêche soit réellement présente mais la lumière que reflètent ciel et mer traverse sa peinture avec une palette de douceurs née sous les ciels normands.
Une belle exposition que celle présentée à Paris au Musée Jacquemart-André. Plus souvent connu comme précurseur des impressionnistes puisqu’il était l’un des premiers à sortir son chevalet pour peindre les paysages, et comme l’inspirateur de Monet, il affirme son talent dans cette restitution des éléments naturels. Les personnages ou les animaux y prennent place quelquefois, mais avec simplicité. C’est cette absence d’orgueil qui nous touche, une vision du monde où nature et humanité s’accordent, avec douceur…

Cette entrée a été publiée dans Peintures et expositions. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>