Un brevet professionnel pour diriger une exploitation aquacole : une formation inédite en France et c’est à Hyères

Fabrication de spiruline chez Danielle Thomas

- Vous avez plus de 18 ans et un niveau V (BEP, CAP…).
- Vous souhaitez élever des poissons, des coquillages, des algues, des vers marins, mais aussi les aliments planctoniques de demain.
- En 10 mois de formation, vous obtenez un BPREA (Brevet Professionnel Responsable d’Exploitation Agricole) en aquaculture « maritime et continentale » (spécialité culture de spiruline) et vous sollicitez une aide financière de l’État pour créer votre propre structure.

Une formation initiale pour la production artisanale de spiruline

Le CFPPA d’Hyères (Centre de Formation Professionnelle et de Promotion Agricole) peut-être fier de l’ouverture, dès janvier 2015, de cette formation lancée par le Ministère de l’Agriculture en partenariat avec le Pôle Mer PACA. Ce centre est déjà à l’origine d’une formation pour la production artisanale de spiruline, un aliment étonnamment riche en protéine, fer, bêtacarotène, oligo-éléments… Facile à produire par la population locale, la spiruline représente un enjeu nutritionnel essentiel pour les pays du sud. Quant aux pays du nord, elle comble une bonne part des lacunes de notre alimentation industrielle. Ainsi, était-il éthique et stratégique que ce savoir entrât dans le cadre d’une formation publique, tout d’abord, pour éviter le risque d’un monopole par de grands intérêts privatifs, et surtout pour favoriser le développement d’une culture prometteuse.  C’est un pari réussi puisqu’en dix ans, le CFPPA d’Hyères a formé plus de 1200 stagiaires issus de 25 pays. Aujourd’hui, il y a une installation tous les dix jours en France, ce qui dépasse largement les espérances de ces visionnaires.

Danielle Thomas, photo Mariana VeauvyMais qui sont-ils ces « néolithiques du futur » ?

Au départ, Claude Villard, un brillant ingénieur dont le dynamisme n’a pas d’égal, réussit à entraîner ses trois amis dans l’aventure : le docteur Ripley Fox, l’ingénieur Jean-Paul Jourdan et le sénateur Hubert Durand-Chastel. A ceux-là s’ajouta la volonté constante des dirigeants du CFPPA : le directeur Gilles Grillet et le docteur Philippe Stéfanini (chercheur au CNRS). Par la suite, pour soutenir la démarche et faciliter le labeur, le docteur Ripley Fox, expert mondial de la spiruline, fit donation au CFPPA d’Hyères de son laboratoire expérimental, de plusieurs centaines d’ouvrages, de revues, d’articles scientifiques provenant du monde entier, et de tous ses brevets concernant la spiruline.

Le BPREA aquacole, un complément nécessaire et une ouverture sur l’alimentation de demain

Dès 2015, le BPREA aquacole complètera cette formation initiale de « spirulinier » et facilitera l’installation des futurs aquaculteurs.  En effet, par une polyculture continentale et maritime associée, il deviendra plus facile, car plus rapide, d’amortir le capital investi.  Les travaux pratiques auront lieu dans la ferme pédagogique du CFPPA de Hyères et dans les exploitations de la baie du Lazaret à la Seyne sur mer. Faut-il ajouter que les stagiaires bénéficieront de l’esprit de recherche insatiable et de partage des savoirs qui règne dans ce centre ?

CFPPA Hyères

Cette entrée a été publiée dans Plancton. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>