Palmarès du festival Pêcheurs du monde 2014

Canning paradiseLes lauréats de cette sélection 2014 :

- Mention Spéciale du Jury jeune : « Donne un poisson à un Homme » du Palestinien Alasttal Iyad absent au Festival, puisque retenu à la frontière entre Gaza et l’Egypte, pour son film émouvant sur un Palestinien qui apprend à pêcher auprès d’un pêcheur d’Ajaccio.

- Mention Spéciale du Jury professionnel : « Fishermen « de la polonaise Viktoria Marinov invitée au Festival pour présenter son film sur la révolte des pêcheurs polonais face aux bureaucraties tatillonnes polonaises et européennes.

- Le Canadien Thomas Szacka-Marier était présent pour recevoir le Prix du Festival, catégorie court-métrage, attribué à la fois par le Jury jeune et le Jury professionnel pour : »Suivre la Marée », un merveilleux huis clos maritime sur une pirogue sénégalaise.

- Le Prix du Festival, catégorie long-métrage du Jury Jeune, a été attribué à « Canning Paradise » d’Olivier Pollet, sur la lutte des peuples de Papouasie-Nouvelle-Guinée pour préserver leur mode de vie face à la pression croissante de l’industrie de la pêche thonière.

- Le Prix du Festival, catégorie long-métrage du Jury professionnel, a été attribué à l’Italienne Rossella Schillaci pour « Il limite »,sur les terribles conditions de travail des pêcheurs tunisiens sur les bateaux italiens.

La cérémonie de clôture du Festival International de Films  » Pêcheurs du Monde » de Lorient s’est terminée dimanche sur une pointe d’humour iodée avec Lucien Gourong en capitaine de cérémonie qui a rappelé avec une grande émotion ses origines de petit-fils et arrière-petit-fils de pêcheurs de Groix. Le conteur lorientais a bien voulu partager avec une audience nombreuse l’humour des pêcheurs bretons avant de remettre les prix, entouré des membres du Jury professionnel et des lycéens du Jury jeune, sur la scène de la salle Ricoeur décorée par les tableaux de mer de l’artiste Catherine Raoulas.

Les présidents des deux jurys ont souligné que cette sixième édition du  » Festival Pêcheurs du Monde », seul festival au monde consacré aux Pêcheurs, a été  » une expérience très enrichissante ». Le président du Jury jeune, Tangui Perron a souligné « l’assiduité et l’enthousiasme » de son équipe de jeunes cinéphiles. Marie Cadieux, la réalisatrice acadienne et présidente du Jury professionnel a salué, avec son charmant accent du Nouveau Brunswick, « cette rencontre entre différents intérêts, et intelligences, ce voyage de la Bretagne à la Corée, du Québec à l’Afrique, du Cambodge au Portugal…» Elle a salué le travail des réalisateurs qui sont comme les pêcheurs : « ils scrutent l’horizon pour ramener du sens « .

Le président du Festival Alain Le Sann a remercié le public d’être venu si nombreux aux projections. La cuvée 2014 a été un beau succès et le cap des 2000 spectateurs a été largement dépassé. Il a remercié les pêcheurs pour leur présence active ainsi que les réalisateurs et les partenaires, les lycées pour leur soutien et l’école des Beaux Arts de Lorient pour les visuels du Festival. Il a rendu hommage à Chandrika Sharma, secrétaire exécutive d’ICSF, disparue dans l’accident du Boeing de la Malaysian Airlines et défenseure des droits des pêcheurs.

Pour la deuxième année consécutive, les premiers Prix du Festival reçoivent une dotation financière offerte par Lorient Agglomération et Le Crédit Mutuel de Bretagne. Les premiers prix ont reçu un tableau de Catherine Raoulas.

Cette sixième édition était dédiée au pêcheur poète Alain Jégou, membre de l’équipage de Pêcheurs du Monde et trop tôt disparu.

 

 

 

Cette entrée a été publiée dans Festival "Pêcheurs du monde", Films, théâtre et photos. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>