Festin cru aux bains douches

GHOST FISH« C’est un événement assez simple. A l’origine, je pars sur ma cuisine, mon restau, je fais de belles présentations, le poisson est presque vivant, et j’ai envie d’un solo de batterie, j’ai envie de célébrer tout ça : le poisson, le pêcheur qui l’a pris, la mer, le goût…
Je contacte un musicien pour présenter mon plat. Et puis je pars en mer, avec un photographe vidéaste, pour comprendre d’où vient le poisson. Je rencontre aussi un ostréiculteur…
Les poissons trouvent leur place sur de grands plateaux avec les îles du Frioul, représentées avec leurs courbes bathymétriques, c’est un morceau de ce territoire.
Et, il y a la danse qui renvoie au côté mystérieux et mystique de la mer. La bonite – sanguine, irisée, abondante, nourricière – représente l’esprit des ancêtres pour les tribus des îles Salomon. Sur la côte ouest-africaine, la sirène, femme-poisson, arrivée à la proue des navires espagnols et portugais, devient déesse. Ce culte vivant se répand jusqu’en Amérique. L’aspect noir, maléfique de cette déesse en fait la reine de la nuit en milieu urbain : déesse des prostituées et de la ville… Avec la danseuse contemporaine, Laurence Maillot, originaire de la Réunion.

C’est le départ d’un process aventureux qui nous embarque, une histoire qui ne fait que commencer… »

 C’est le 3/4/5 juillet à la galerie Artcade à Marseille avec le restaurateur de Sushiqui sur réservation .

Cette entrée a été publiée dans Expression Artistique, Gastronomie. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>