Le thon rouge Atlantique, dossier de presse Ifremer

stock thon rouge IfremerDossier de presse du 28 janvier 2013

« …Du fait du renforcement du plan de reconstitution et d’un réel contrôle, la situation du thon rouge s’est nettement améliorée depuis 2009. Tout d’abord les captures déclarées et reportées au secrétariat de la CICTA ont très fortement diminué. Celles-ci étaient de l’ordre de 23 800t ; 19800t ; 11 300t et 9 800t de 2008 à 2011, contre 50 000t en moyenne sur les années 1998-2007.
A noter, que les captures déclarées en 2011 seraient les plus basses enregistrées depuis le début de la série (1950). Le comité scientifique de la CICTA note aussi une baisse significative de la pêche illégale depuis 2008.
Par ailleurs, tous les indicateurs de pêcheries présentent une hausse sur les dernières années. Les suivis aériens (figure de la page précédente) montrent une forte augmentation des bancs de jeunes thons rouge en Méditerranée Nord-Occidentale depuis 2009, probablement en réponse à la mise en place d’une taille limite à 30 kg en 2007… »

A télécharger : Dossier de presse du 28 janvier 2013

NDLR : A noter que les quotas sont très majoritairement accordés aux quelques bateaux industriels, au détriment des pêcheurs artisans. Les captures de ces derniers sont dérisoires relativement au stock de thons rouges. La présence de mattes importantes de thons en bordure littorale est de nature à désorganiser ces écosystèmes et les pêcheurs aux petits métiers, dont l’activité est fortement entravée depuis 4 ans par le réchauffement climatique  et la réduction consécutive du nombre de jours de pêche, ne peuvent profiter de cette « manne ». Quand la même politique sera appliquée aux autres espèces, comme l’espadon, les artisans n’auront plus qu’à laisser la place à la pêche non durable des industriels… A quand une politique des pêches fondée sur une activité artisanale territorialisée et une gestion collective par les pêcheurs ?

Cette entrée a été publiée dans Gestion des pêches, Thon rouge. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>