Boues rouges : lettre du prud’homme de La Ciotat à Ségolène Royale, ministre de l’écologie

© Photo Philippe Houssin

© Photo Philippe Houssin

Madame Le Ministre,

Mon nom est Gérard CARRODANO. Je suis Premier Prud’homme des pêcheurs professionnels de La Ciotat, assermenté et vice-président du comité régional des pêches de la région PACA. J’ai également un rôle de sentinelle de la mer pour l’Agence de l’Eau. Âgé de soixante ans, je pratique la pêche artisanale depuis plus de trente ans dans la zone qui est aujourd’hui le Parc National des Calanques.

En tant que Ministre de l’Ecologie en charge du dossier : « ALTEO : Boues rouges de Gardanne », vous allez devoir statuer prochainement sur le renouvellement de l’autorisation de rejets issus de cette usine en mer.

Élu par la profession, mon devoir est de vous faire part de ma propre analyse sur la zone impactée que je connais très bien. Il y a une trentaine d’années, il nous fallait atteindre des profondeurs de plus de 250m pour remonter nos engins, filets ou palangres, enduits de boues. Aujourd’hui, cela se produit à des profondeurs d’environ 120m, c’est-à-dire à la bordure basse du plateau continental. Ce qui veut dire tout simplement que la fosse profonde qui permettait « d’évacuer » les boues dont la toxicité ne fait plus aucun doute est saturée.

Il y a trente ans, nous pêchions, en périphérie de cette zone, des congres, daurades et autres mérous de grands fonds, mais à ce jour, la chaîne trophique est totalement déséquilibrée et nous ne pêchons plus.

L’industriel n’a eu de cesse que de gagner du temps en faussant la réalité de l’impact des rejets et exerçant un chantage à l’emploi. S’il y a une corporation qui n’a cessé de diminuer, c’est bien celle des pêcheurs artisanaux qui sont pourtant les garants de la bonne santé de la mer. Les analyses que vous avez demandées récemment s’effectuent sur les quelques survivants de passage sur le Canyon de Cassidane, ancien poumon nourricier de la zone Marseille-Cassis-La Ciotat.

Les traces indiscutables de ces résidus s’étendent du sud du tombant dans l’Est de Toulon jusqu’à Sète très à l’ouest, avec même des échantillons de boues prélevées en Espagne. Les dernières analyses de l’Agence Nationale pour la Sécurité Sanitaire (ANSES) sont sans équivoques.

En région PACA ce sont 600 bateaux soient 900 familles de marins qui sont touchées par ce fléau.

Lors de la création du Parc des Calanques, il nous a avait été promis de façon certaine et unanime que la naissance de ce parc signifiait l’arrêt des rejets. Envisager de renouveler une autorisation de rejets toxiques comprenant entre autres : Mercure, Arsenic, Titane, Thorium, Uranium….serait irresponsable, dans la mesure où l’ensemble de la chaîne trophique s’en trouverait à nouveau impactée.

L’usine de Gardanne qui a 120 ans est vétuste et plus du tout aux normes environnementales. Par respect pour l’environnement et les générations futures, sans oublier les riverains de Gardanne directement contaminés, au nom de la santé publique, nous vous demandons de faire respecter la Convention de Barcelone. Quelle image pour l’Ecologie et le bon sens !! Il est difficile d’admettre qu’en 2015, 270m3 par heure de résidus toxiques se déversent 24h/24 dans le Parc des Calanques, joyau de la Provence.

Je me tiens à votre disposition pour plus d’informations « de terrain » si vous le souhaitez et vous prie d’agréer madame Le Ministre, l’expression de ma considération distinguée.

Cette entrée a été publiée dans Boues rouges, La prud'homie, Pollution. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

8 réponses à Boues rouges : lettre du prud’homme de La Ciotat à Ségolène Royale, ministre de l’écologie

  1. Bouron Alain dit :

    La protection de la Méditerranée est aussi importante que la pollution de Paris par le diesel

  2. roques claude dit :

    Bonsoir Gérard
    On s’est battu ( amis de la rade et des calanques)depuis le départ de ce projet de parc national,en essayant de sensibiliser les gens sur le fait qu’un parc naturel régional aurait suffit.Tout aurait pu se régler en local,certains de nos politiques locaux étaient d’accord et avaient fait même des propositions et établi une charte.
    En donnant carte blanche à l’état et de part le fait aux « escrologistes »ce projet est devenu un gros bizness touristique et les usagers (dont je ne reprendrai pas longue liste) se retrouvent exclus au détriment des touristes fortunés qui font la part belle aux bateaux navettes, restaurant,hôtels, taxis et tout le tralala.
    MARSEILLE a vendu son âme,pour quelques euros qui malheureusement ne combleront pas le déficit abyssal de cette ville.
    Les boues ,c’est sous l’eau,l’arsenic et les métaux lourds ne se voient pas, le bizness est au dessus de l’eau (encore bleue dans les calanques sauf à Cortiou,mais pour combien de temps?)
    Ah, autre chose….peut être ta lettre n’est pas adressée à la bonne personne….
    Si de mémoire les écologistes avaient résolu quelque problème que ce soit cela se serait su,sauf à leur manière d’ayatollahs .C’est un bien que politiquement ils soient revenus à la position qu’ ils n’auraient jamais du quitter.
    Ton article est plein de vérités et de bon sens.Sera t il écouté?,j’en doute mais bonne chance quand même et Merci et courage à tous ceux qui luttent encore pour la bonne cause pour la sauvegarde de notre Joyau….
    Claude Roques
    RdV le 24 septembre pour la 3ieme réunion de la pèche dans le parc,ou je sens qu’ils nous en préparent une belle…

  3. pichot dit :

    Il faut que cela cesse . L’eau ne s’arrête pas au frontière elle circule sur toute la terre . N’oublions pas qu’elle est ronde et définie. Un boomerang écologique . C’est lamentable de voir une telle inertie !!!

  4. plassais anais dit :

    C scandaleux

  5. JACUMIN Sylvie dit :

    Je soutiens vivement cette analyse des pêcheurs locaux ,en première ligne sur l’état de santé de la mer …..Entendez leur voix !
    Et arrêt sur les rejets de toutes sortes qui nous empoisonnent à petit feu et de façon irréversible ….
    Notre mer est notre patrimoine à tous ,et notre avenir !
    Aux dirigeants de notre pays de mettre en avant leur part de citoyenneté qu’ils nous réclament sans cesse !
    Il me semble que nous appartenons tous à la même humanité non?

  6. Delpeu dit :

    Nous avons un des plus beaux du monde et par des lois soit imbeciles soit non respectées
    nous sommes entrain de détruire ce paradis

  7. Subrero pierre dit :

    Scandaleux !!!!

  8. Barthélémy dit :

    Sacrifiée La mer pour une usine 🏭 quel gâchis!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>