La flore méditerranéenne et ses cueilleurs, revue n°42 de l’Encre de mer

Cueilleurs dans les années soixante-dix, ils ont réinvestis les massifs désertés par l’exode rural, ils ont appris des anciens paysans et des scientifiques, se sont organisés en coopératives et syndicat, élaborant des chartes exigeantes pour faire de la qualité sans avoir trop d’impact sur leur environnement, et pour partager équitablement les revenus de la cueillette. Confrontés à Tchernobyl, ils ont encore participé à  la création du CRIIRAD… Grâce à leur passage, nombre de jeunes cueilleurs s’installent aujourd’hui ! Lisez cette revue de l’Encre de mer réalisée avec l’appui de l’Alliance Slow Food des Cuisiniers…

page 1

page 2page 3 page 4 page 5 page 6 page 7 page 8

Cette entrée a été publiée dans Biodiversité, Environnement, Flore, L'encre de mer, Recettes, Slow Food. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>