Entre contes et dégustations, l’Encre de mer a fêté ses dix ans !

soirée conte florence

Contes de Florence Férin

D’Ama, la plus grande boulangère du monde, au serpent d’étoiles de Giono, Florence Férin nous a charmé de ses histoires et de ses chansons alors que nous célébrions l’assemblée générale de l’Encre de mer et les dix ans d’existence de l’association.

20190814_200100« Face au ciel et aux vagues, Yacoub continuait de narrer ses histoires que les villageois, pris par leurs occupations quotidiennes, n’avaient plus le temps d’écouter. Qu’importe ! Si Yacoub avait abandonné l’idée de changer le monde, il ne voulait pas que le monde le change, lui ! »

La soirée s’est poursuivie avec les moules gratinées de Manon Ranc*, le tarama de thon, le jaune mimosa des œufs du jardin, les poivrons à l’huile, de multiples salades sans compter la ribambelle de desserts dont le très fameux gâteau mousseux au chocolat (sans gluten !). A la demande générale, la recette est la suivante !

Faire fondre au bain-marie 250 g de chocolat noir (au moins 50% de cacao) avec 125 g de beurre (doux ou salé) et 50 ml de crème (crème fraîche ou crème d’amande, de coco…). Battre en neige 4 blancs d’œufs et, quand ils commencent à épaissir, ajouter 40 g de sucre roux bio (réduire la quantité avec du sucre blanc car il sucre plus) en continuant à fouetter. Fouetter les 4 jaunes d’œuf avec 25 g de sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse et mousse. Mélanger les jaunes d’œufs au chocolat et incorporer doucement les blancs d’œufs.  Verser dans un moule assez grand (le mien fait 28 cm de diamètre), chemisé de papier sulfurisé. Faire cuire environ une demi-heure dans un four préchauffé à 150-180°C (therm. 2 à 3). Surveiller la cuisson car le gâteau doit rester, non pas liquide, mais mousseux. Tenir compte du fait que la cuisson se poursuit un peu après la sortie du four. Enlever le papier sulfurisé peut s’avérer destructeur ou alors le gâteau est bien trop cuit ! Pour ma part, je préfère faire glisser le gâteau sur un plat et découper le papier autour !

* Manon Ranc vend les produits de la pêche de son mari, Jérôme, au petit port de Saint-Elme (La Seyne sur mer), les vendredi et samedi de 9h30 à 12h. Avec sa cuisine mobile, Lou Bouan Pei, elle prépare de bons plats concoctés avec le retour de la pêche, les mardi et jeudi de 11h45 à 16h, toujours au port de Saint-Elme. Sur demande, elle cuisine chez vous pour des repas de famille, des buffets, des réceptions. Contactez-la pour être sûre qu’il y a eu de la pêche. Vous pouvez même lui demander de vous inscrire pour être informé automatiquement par SMS.

Cette entrée a été publiée dans Films, théâtre et photos, Recettes. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>