Oursins : comment les distinguer ?

Photo Joseph Marando

L’oursin fait partie des échinodermes (littéralement peau de hérisson) au même titre que les étoiles de mer et les concombres de mer (holothuries). Son corps est globuleux, plus ou moins aplati sur la face buccale, et recouvert de piquants mobiles. Il a un squelette calcaire formé de plaques soudées et un appareil masticateur appelé : «Lanterne d’Aristote». A l’intérieur, il y 5 cavités remplies du corail, ce sont les glandes génitales de couleur jaune doré chez le mâle et rouge lumineux chez la femelle.

– L’espèce comestible est de coloration violette, vert-brunâtre ou marron foncé.

– L’oursin noir (Arbacia aequituberculata) s’en diffère par sa couleur, ses piquants plus longs et sa circonférence buccale molle 2 fois plus grande.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *