Éléments de prospective sur la pêche et les cultures marines

Le monde de la pêche a connu ces deux dernières décennies des transformations profondes, au niveau des équipements, de la capture… Il en connaîtra d’autres. Nous voudrions ici, à partir du cas méditerranéen, rechercher la logique de ces transformations, tenter d’anticiper et de comprendre les évolutions longues qui modèleront l’avenir de la pêche…

Sans doute l’Europe commence-t-elle à admettre une certaine spécificité méditerranéenne mais la question essentielle n’est pas de reconnaître péniblement une spécificité mais de tracer un avenir, et non seulement pour la pêche méditerranéenne.

Pour notre part, notre réflexion a conduit à une conclusion simple : le « modèle productiviste » actuellement dominant est en train de céder la place à un nouveau modèle riche d’avenir –où notamment la pêche artisanale ne tient plus une place résiduelle mais, dirions-nous par provocation, de leader– et qu’il conviendrait que l’action publique (spécialement européenne) mais également les acteurs collectifs privés et « civils » de la pêche prennent la mesure de ce changement dans leurs réflexions stratégiques. Pour ces derniers, il s’agit en somme de ne pas subir une compétition de plus en plus mondialisée et, à l’inverse, de participer pleinement à la construction de l’avenir dans le cadre de la construction européenne…

El̩ments de prospective de la p̻che artisanale et des cultures marines Рles le̤ons du cas m̩diterran̩en

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *