Biodiversité: mesurer l’impact de la pollution sonore sur les cétacés

Une équipe internationale du laboratoire d’applications bioacoustiques de l’Université polytechnique de Catalogne, dirigé par le Français Michel André, vient de mettre au point un dispositif portable pour évaluer la perte d’audition des cétacés. Il ne sera donc plus nécessaire de déplacer les animaux jusqu’à un laboratoire pour mesurer leur audition (une étape à risques pour ces animaux), et les scientifiques pourront évaluer les possibilités de survie des cétacés échoués sur les côtes grâce à un diagnostic in situ…

Pour en savoir plus, cf. le site de l’Université de Catalogne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *