Bilan préoccupant pour les espèces protégées en France

La France dispose, pour la première fois, d’une photographie de l’état du vivant sur son territoire… tout au moins la part la plus remarquable et la plus rare de son riche patrimoine naturel. … »Il y a plus d’espèces végétales dans le département des Alpes-Maritimes que dans tout le Royaume-Uni »…

Environ 200 espèces animales et 100 espèces végétales protégées ont été étudiées, ainsi que 132 habitats naturels (lagunes côtières, prés salés, dunes, etc.) qui sont le support de la vie des espèces. ..

« Ce n’est pas un inventaire exhaustif, mais une évaluation des espèces protégées dans le cadre de la directive habitats, qui sont par définition rares ou menacées… »

Pour chaque espèce, quatre critères sont pris en compte : l’évolution de l’aire de répartition ; l’état des effectifs ; l’état des habitats de l’espèce ; ses perspectives futures….

Globalement, les espèces liées à l’eau sont les plus mal en point. Les habitats côtiers et marins, les dunes, les tourbières et les habitats d’eau douce sont également dégradés.

Ce sont les activités agricoles et forestières qui contribuent le plus à la perte de biodiversité… L’urbanisation et la fragmentation des habitats par les grandes infrastructures, …, constituent la deuxième grande menace.

L’enjeu est de préserver un patrimoine pour sa valeur propre – comme l’est le patrimoine historique -, mais aussi pour les services rendus à l’humanité par les écosystèmes qui le composent…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *