A propos du fonctionnement prud’homal…

A moins de passer du temps avec les Prud’hommes, le fonctionnement prud’homal n’est guère visible. Les Prud’hommes sont avant tout des hommes de terrain, bien intégrés dans les tissus économiques, sociaux et politiques de leurs localités, et qui règlent au jour le jour les problèmes qui se posent, soit directement sur le quai ou en prud’homie, soit avec leur téléphone.

Peu de bruits donc autour de leur activité mais l’on est surpris de constater que, dans un domaine maritime complexe, qui engage divers acteurs, les Prud’homies créent ou participent à la gestion et au suivi scientifique des cantonnements de pêche en pleine côte d’azur, organisent des aires de mouillage, s’entendent avec les clubs de plongée pour la gestion des bouées, soutiennent les projets Natura 2000, s’impliquent dans des études scientifiques, participent aux activités communales, régulent l’activité de pêche professionnelle sur leur territoire…

Ce rôle quasiment « naturel » – tant il fait partie de leur culture et de la nécessité du métier – ressort dans les comptes-rendus de réunions…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *