Le gaz émis par algues vertes en décomposition « peut être mortel »

… L’Institut national de l’environnement et des risques (Ineris) souligne que le principal composé mis en évidence, l’hydrogène sulfuré, est toxique par inhalation…
Les experts de l’Ineris préconisent, à court terme, d’interdire l’accès à la zone concernée et d’équiper de systèmes de détection portables le personnel chargé du ramassage des algues vertes sur les plages…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *