Thon rouge : une espèce « sous très haute surveillance »

Pas moins de 7 agents des Affaires Maritimes pour contrôler le débarquement de thons rouges d’un senneur de Saint-Jean de Luz. Chaque spécimen est pesé, mesuré, bagué avant de pouvoir entrer dans la criée.

Que ce soit pour un senneur aux apports conséquents ou pour un petit métier de Méditerranée qui pêche à la ligne ou à la palangre, la réglementation est la même. Parfois les agents se déplacent pour un seul poisson ! On ne lésine pas pour vérifier que la capture n’a pas été faite au filet maillant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *