L’encre de mer n° 22-23

Et vous, comment voyez-vous la pêche en 2020 ?

– Faut-il poursuivre la concentration du secteur et favoriser de grandes entreprises dont la logique financière et productive est fondée sur la mobilité (des capitaux, des facteurs de production, des marché…) avec les conséquences de mondialisation, délocalisation et surcapacité des flottilles que nous connaissons ?

– Faut-il privilégier systématiquement des communautés pléthoriques de pêcheurs pour le poids économique et social qu’elles représentent dans leurs pays ?

– Ou faut-il construire des espaces régionaux spécialisés dans l’Europe,
au sein desquels les pêcheurs jouent des rôles spécifiques : partenaires d’une spécialisation touristique et résidentielle sur nos côtes méditerranéennes, acteurs d’un secteur économique diversifié de dimension régionale sur les côtes bretonnes… ?

Au sommaire de ce numéro :

La mer,ce n’est pas que de la surface, elle respire… ou l’enjeu planctonique

Quand l’infiniment petit rime avec nos choix de développement

Préservation des étangs palavasiens : la victoire de longue lutte des prud’hommes et des associations environnementalistes

Un petit métier à la pointe de la valorisation ou la capture de spécimens pour aquariums

Un rôle de sentinelle de la Méditerranée sur le Golfe de La Ciotat

La pêche en 2020

————————————————————————-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *