PÊCHEURS ET SCIENTIFIQUES : L’OBSERVATION DES MIGRATIONS DE POISSONS

Surprise de l’équipe du Parc Marin de la Côte Bleue quand un pêcheur professionnel de Carry le Rouet a apporté un « poisson lapin à queue tronquée » (Siganus luridus) piégé dans un filet monofilament à rouget et soupe, dans des petits fonds de posidonies.

Originaire de la Mer Rouge, cet herbivore s’est introduit par le Canal de Suez après la seconde guerre mondiale. Il s’est adapté au régime alimentaire de la Méditerranée et peuple notamment les côtes d’Israël et du Liban. Adepte des fonds rocheux, il a été observé en 2006 au large de la Sicile ; son apparition sur nos côtes était attendue des scientifiques. Ce spécimen constitue la première observation en Méditerranée nord-occidentale.

D’une taille de 20 cm, il a repris souffle dans l’aquarium
du Parc marin. Attention ! les épines de ses nageoires sont légèrement venimeuses.

1 commentaire

  1. j en ai peche plein au fusil harpon en crete nord et sud la chaire se tient tres bien a la cuisson les nageoires sont piquantes et possedent du venin la taille max est 20 cms mais j en ai vu des + gros

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *