Une plate-forme technologique sur les énergies marines bientôt à Brest

La grande plate-forme technologique sur les énergies marines (…) verra le jour à Brest, au sein de l’Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer (Ifremer)…

« Bien que très prometteuses, les énergies marines ne contribueront que très partiellement à notre objectif d’énergies renouvelables à l’horizon 2020″…

« La plupart des technologies purement marines – éolienne offshore flottante, hydrolienne, énergie thermique des mers – sont encore balbutiantes et peu d’entre elles ont donné lieu à des démonstrateurs (prototypes en condition réelle, NDLR). Leur développement ne peut se faire sans intervention publique »…

« L’éolien offshore est lui une technologie déjà mature ». « D’ici 2020, c’est 6.000 mégawatts qu’il nous faudrait avoir installé en mer »…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *