Les îles de l’Atlantique : la nature sous la pression du tourisme

Un impact important du tourisme sur les îles atlantiques et notamment en ce qui concerne la mer :

 » Il est toutefois difficile d’estimer
la pression de la navigation de plaisance
ou des pêcheurs à pied pour
lesquels il n’y a pas de statistiques centralisées.
Des études confirment que les
abords des îles sont recherchés par
les plaisanciers. Des comptages ont
ainsi permis de dénombrer jusqu’à
7 500 bateaux dans le golfe du Morbihan
mi-août. Les principaux risques environnementaux
liés à cette pression sont
le raclage des herbiers lors de mouillages
à l’ancre, la pollution de la mer par les
eaux usées des bateaux et le dérangement
des oiseaux nicheurs, principalement
les sternes. Cette présence accrue
sur les mers côtières peut aussi générer
des conflits avec les conchyliculteurs et
les pêcheurs qui doivent cohabiter avec
ces nouveaux usagers ».

Rapport IFEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *