Nouvelle Zélande: 125 baleines mortes échouées sur deux plages

NELSON (Nouvelle-Z̩lande) (AFP) Р28.12.2009 13:14

Au moins 125 baleines sont mortes après s’être échouées sur deux plages en Nouvelle-Zélande, a annoncé lundi un responsable des services de protection de la nature.

Un total de 105 baleines pilotes ont péri à Farewell Spit, à l’ouest de la station touristique de Nelson, sur l’île méridionale de la Nouvelle Zélande, tandis que 21 cétacés ont trouvé la mort en s’échouant sur une plage de la côte est de l’île septentrionale.

Selon un responsable des services de préservation des ressources naturelles, Hans Stoffregen, cité par le journal Nelson Mail, aucune des baleines pilotes qui se sont échouées à Farewell Spit n’a pu être sauvée.

« Elles étaient dans un triste état. Le temps que nous arrivions, les deux-tiers étaient déjà mortes. Nous avons dû euthanasier les autres », a-t-il dit.

« C’était affreux, mais rien n’aurait pu être fait pour les sauver. C’était la solution la plus humaine », a-t-il souligné.

Les baleines étaient restées longtemps hors de l’eau et étaient dans un état de grande souffrance, a-t-il expliqué.

Selon lui, une autre baleine a été découverte lundi sur une plage proche et d’autres pourraient avoir péri dans le secteur.

Les 21 baleines qui sont mortes sur la péninsule de Coromandel, sur l’île septentrionale, faisait partie d’un groupe de 63 cétacés qui se sont échoués dimanche sur la plage.

Des bénévoles et des vacanciers ont pu remettre à la mer les 42 baleines survivantes. « La dernière fois qu’elles ont été vues, elles nageaient sans problème vers le large », a indiqué la porte-parole du service Lyn Williams.

L’une des femelles a même donné naissance à un baleineau immédiatement après avoir été remise à la mer, selon elle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *