Ecouter l’océan pour une meilleure gestion des pêches

Article de IRD

L’océan manque d’oxygène : depuis une cinquantaine d’années, du fait du réchauffement climatique et des activités humaines, les zones de minimum d’oxygène s’étendent. Elles couvrent désormais près de 10 % de l’océan mondial et contraignent fortement la vie marine située en profondeur. Pour suivre leur évolution, des chercheurs de l’IRD et leurs partenaires ont développé une méthode acoustique innovante. Facile à mettre en Å“uvre, celle-ci fournit à chaque seconde des données sur la limite supérieure de ces zones anoxiques. Les scientifiques ont ainsi établi, au large du Pérou, des cartes environ 100 000 fois plus détaillées que celles obtenues avec des profils hydrologiques classiques. Ils peuvent alors estimer avec une très haute résolution l’habitat disponible en surface pour les poissons. Ces travaux ouvrent de grandes perspectives notamment en termes de gestion des pêches…

Ecouter l’océan

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *