Débat public du parc éolien offshore des Deux Côtes : la Compagnie du Vent formule 12 propositions

Porté par la Compagnie du Vent, filiale de GDF Suez, le projet de parc éolien en mer des Deux Côtes, situé à 14 km au large du Tréport et du Hourdel, devrait compter 140 éoliennes de 5 mégawatts (MW) chacune et générer une puissance totale de 700 MW…

Le projet représenterait 5% du territoire de pêche des petits chalutiers du Tréport, selon la Compagnie du Vent. La filiale propose notamment de favoriser le renouvellement de la ressource de poissons par la mise en place de récifs artificiels (en plus des fondations des éoliennes). Elle propose également d’ étudier l’usage de bioénergie pour les bateaux de pêche  »afin de réduire leur facture énergétique et leurs émissions de CO2 ». Elle entend également apporter aux pêcheurs, dans le cadre de la taxe spécifique à l’éolien,  »un revenu compensatoire pouvant aller jusqu’à 4,2 millions d’euros par an durant 30 ans, soit 125 millions d’euros au total ».

La Compagnie du Vent propose également d’établir des avant-projets d’accompagnement pour le tourisme et la plaisance.

Enfin deux autres propositions visent notamment à compléter le programme d’études d’impact et de suivi de la faune…

—————————
Voir aussi l’impact sur la pêche des projets d’éoliennes au large des côtes bretonnes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *