Pollution en Méditerranée : vers le retrait de substances chimiques dangereuses d’ici à 2019

21 pays riverains du bassin méditerranéen ont adopté le 16 juin le retrait  »progressif », d’ici à 2019, de plusieurs substances chimiques dangereuses utilisées en milieu agricole ou industriel afin de limiter tout impact sur l’environnement marin de la région. Ces mesures s’inscrivent dans le cadre de la Convention de Barcelone adoptée en 1976 par les 21 pays, et du Plan d’action méditerranéen du Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE/PAM) visant protéger les milieux marins et côtiers de la région.

Les produits chimiques concernés comprennent ceux retrouvés dans les eaux usées, tels que les polluants organiques persistants (POP) utilisés comme pesticides, ainsi que le DDT…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *