Le salage des routes aurait un impact sur la vie aquatique

Selon un rapport* de l’Institut américain d’études géologiques (USGS), publié le 1er septembre dans la revue  »Environmental Science and Technology », le salage des routes, utilisé pour faire fondre la glace ou la neige, aurait un impact sur la biodiversité des cours d’eau.

La neige fondue, chargée en sel, s’écoule puis se retrouve dans les rivières et les lacs et impacte les espèces aquatiques…

Chaque hiver, environ un million de tonnes de sel seraient en moyenne déversées sur les routes françaises. En janvier dernier, Jean-Stéphane Devisse, du WWF France avait déjà alerté de l’impact du sel pouvant affecter certaines espèces sensibles au taux de salinité, comme les saumons ou les crapauds.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *