Les ammonites se seraient nourries de plancton.

Une équipe franco-américaine de chercheurs, coordonnée par Isabelle Kruta, du Centre de Recherche sur la paléobiodiversité et paléoenvironnements (MNHN/CNRS/UPMC), a réalisé au synchrotron ESRF1 des scans d’une qualité exceptionnelle de fossiles de Baculites, ammonites « déroulées » disparues à la fin du Crétacé, il y a 65,5 millions d’années. Ces recherches ont permis de découvrir que l’un des plus grands groupes d’ammonites (auquel appartiennent les Baculites) avait des mâchoires et une radula (sorte de langue couverte de dents) adaptées pour manger de petites proies présentes dans la colonne d’eau, comme le plancton. Cette découverte, qui a permis aux scientifiques d’élucider la place des ammonites dans la chaîne alimentaire, pourrait également apporter un nouvel éclairage sur la raison de leur disparition. Les résultats sont publiés le 7 janvier 2011 dans la revue Science.

Les ammonites sont de proches parents disparus du calmar, de la seiche et du poulpe. Elles font partie des fossiles les plus connus au monde. Apparues il y a environ 400 millions d’années (au début du Dévonien), les ammonites ont connu une explosion de leur diversité il y a 200 millions d’années (au début du Jurassique). À cette époque, elles étaient devenues si abondantes et diversifiées au sein de la faune marine qu’elles sont aujourd’hui utilisées par les paléontologues pour déterminer l’âge relatif des roches marines du Mésozoïque (-251 à -65 millions d’années) dans lesquelles elles se trouvent…

la radiation des ammonites aptychophores pourrait être associée à celle du plancton pendant le Jurassique inférieur », indique Neil Landman (AMNH). « En outre, le plancton a été très affecté lors de la crise biotique qui a marqué la limite Crétacé-Tertiaire, et la disparition de leurs ressources alimentaires a probablement contribué à l’extinction des ammonites. »…

Voir en ligne : Communiqué de presse MNHN CNRS UPMC ESRF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *