Karen Laroche, la courroie invisible du Festival

Paris un matin, photo Pascale MarcaggiKaren Laroche est en charge de la coordination et de la communication du Festival international Pêcheurs du Monde. Lors d’une courte pause, elle reconnaissait ne pas venir du monde de la mer…. mais n’en apprécie pas moins la découverte de ce monde qui subvient durablement à notre subsistance.

« La pêche, c’est vraiment un patrimoine à Lorient… Perdre la pêche c’est ne plus manger de poissons… ce n’est pas possible.

Karen Laroche, permanente du Festival Pêcheurs du mondeLe travail du Festival commence dès le Festival précédent. Il y a beaucoup de recherche pour les films. Nous avons quelques propositions spontanées… L’année dernière, on a ciblé l’Europe du Nord ; cette année, c’est plutôt l’Europe de l’Est…« 

– Un petit coup de coeur ?

« oui, pour « Le bonheur simple » d’un réalisateur vietnamien…« 

Pour écouter le reportage, cliquer sur : .Karen Laroche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *