Amap poisson ? Un pléonasme !

Thierry, profil déterminé pour une AMAP poisson ! Photo Pascale MarcaggiAMAP : l’acronyme d’Association pour le maintien d’une agriculture paysanne.
« Amap-poisson » ? Association pour la maintien des artisans pêcheurs »….pourquoi ajouter le poisson ? Parce qu’il manquait à l’élémentaire bon sens de la vente directe ! Avec 35 kilos de poissons consommés par an et par habitant, la France se place au-dessus des moyennes européenne (22 kilos) et mondiale (16, 5 kilos), et se positionne au cinquième rang des pays importateurs de poissons, quand sa façade maritime en fait le deuxième pays au monde et que ses pêcheurs ont du mal à joindre les deux bouts.
Trouvez l’erreur… importation de n’importe quelle espèces surpêchées et congelées, quand le poisson local de saison est une évidence. Après Bandol, Sanary-sur-Mer a monté son Amap : paniers de poissons tous les quinze jours.

РToutes les semaines m̻me en hiver ?
– « J’aime bien les challenges », prévient Thierry. Dorade, soupe, chinchard, merlan, saint-pierre, barracuda, mulet… « mais je ne peux pas demander au filet de m’attraper telle ou telle espèce, à la commande. C’est l’autre vertu de l’Amap : le bar est à la mer ce que sont les fraises en hiver… et la Méditerranée, pardon d’avance aux pêcheurs, c’est un peu comme un champs de tomates… Qui a fait croire qu’il n’y avait que deux ou trois variétés de poissons ? 

Pour écouter l’interview, cliquer ci-après : Amap poissons – RADIO ETHIC

NB : il reste des places pour l’AMAP Poissons. Si vous êtes intéressés, appeler la Prud’homie des patrons pêcheurs de Sanary au 06 77 50 09 21

http://amap-sanary.blogspot.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *