Photo’Pêche, vernissage en présence de Philippe Serenon

Philippe Sereno (en polo bleu roi) lors du vernissage de Photo'Pêche, le 24 mai dernier.« Le fait que la Prud’homie fasse une exposition à l’occasion de Photo’Med sur les enjeux de la pêche, et en particulier de la petite pêche, nous renforce dans notre légitimité et dans notre ancrage à Sanary  » :

Philippe Serenon, co-fondateur de Photo’Med et natif de Sanary-sur-Mer, avait répondu présent au vernissage de l’exposition Photo’Pêche cette année consacrée à « La pêche et ses réseaux » et qui se tient jusqu’au 17 juin prochain dans les locaux de la Prud’homie de Sanary :

« J’ai vécu ici. Evidemment, aujourd’hui, je vois beaucoup moins de girelles, quand je vais me baigner au Rouveau, que je n’en voyais quand j’étais enfant. D’ailleurs, l’histoire de Cousteau est partie du Rouveau : ils ont beaucoup chassé avant de s’apercevoir qu’il fallait protéger. Donc, Cousteau a été le premier à avoir cette démarche là : L’Encre de Mer c’est un peu les enfants de Cousteau qui ont cette conscience. Il ne faut pas tomber dans l’angélisme ou dans  l’environnementalisme mais la question de l’authenticité du pays, des pêcheurs, de leur permettre de travailler et en même temps la protection de la ressource sont des enjeux contradictoires  : ils ont le mérite de s’attaquer à cela, et c’est complexe. »

Pour écouter le reportage :  Philippe SERENON – Photo’med 2012

1 commentaire

  1. Hola Philip, te deseo una feliz travesía en esta enocionante aventura marítima!

    Un afectuoso saludo.

    Jordi Cañadas

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *