Réforme de la PCP : communiqué de presse du Comité national des pêches

cnpmemUn vote inacceptable – une réforme inapplicable

L’avenir de la pêche serait-il gagé au profit de fausses bonnes intentions ?
Le Comité National des Pêches Maritimes et des Elevages Marins regrette vivement les orientations prises par la majorité des parlementaires européens sur la réforme de la PCP traduisant une méconnaissance totale des réalités du métier de marin pêcheur, en métropole et outre-mer.
Si le 0 rejet est la mesure la plus démagogique de ce vote, il n’en reste pas moins que les autres orientations, loin de donner de la visibilité au métier, vont sacrifier très certainement une grande partie des pêcheurs européens, notamment français.
Ainsi, vouloir aller au-delà du RMD signifie que l’on veut arrêter des flottilles en laissant croire qu’elles pourront revenir après. C’est ignorer la réalité du marché mondial des produits de la mer, mais aussi tous les autres facteurs qui impactent les ressources naturelles, tels que les pollutions et le réchauffement climatique.La pseudo approche écosystémique retenue par le Parlement est un nouveau concept pour ignorer l’Homme au profit du retour à une nature vierge de toute activité.
Les pêcheurs aujourd’hui, demain les autres activités maritimes ?

1 commentaire

  1. quelle bande d hypocrites ce Comite nationnal ! Installé dans le 16ème à Paris avec des salaires de ministres et le soutien de quelques gros armateurs décidés a privatiser la mer aux détriment des petits métiers. Alors peut être verrons nous la création d un syndicat national des petits métiers de la mer cette année…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *