Le monde de l’apnée

APNEEAPNEE GAP PONCHON JOACHIM

Ce livre, fruit de plusieurs années de travail et d’innombrables rencontres, n’a d’autre ambition que de faire découvrir au plus grand nombre un monde merveilleux, celui de l’apnée. Depuis l’Antiquité, l’Homme n’a jamais cessé d’effectuer des incursions sous-marines, à des fins militaires, commerciales ou alimentaires. Faute d’équipement, il lui a fallu vaincre ses peurs et «franchir le miroir », que l’on soupçonnait à l’époque peuplé de monstres. En Asie, ce sont les femmes qui bravaient ces dangers : les Amas au Japon, ou les Haenyo en Corée assuraient la subsistance de leurs familles en ramenant ormeaux, algues, et perles. Désormais, elles ne sont plus que quelques centaines à pratiquer cet art millénaire.

De Raimondo Bucher, qui, dans les années 1950, lestait son arbalète sous-marine pour pouvoir descendre plus facilement, à Herbert Nitsch, qui met en oeuvre une technologie quasiment spatiale, toute une génération de champions s’est ensuite mesurée et se mesure encore lors des championnats organisés par AIDA (Association Internationale pour le Développement de l’Apnée) ou la FFESSM (Fédération Française d’Etudes et de Sports Sous-Marins) dans diverses spécialités : statique, dynamique, poids constant, immersion libre, poids variable, le No-Limit restant une discipline d’exception. Vous trouverez dans ces pages le portrait d’une vingtaine d’entre eux, qui ont marqué toute une génération d’apnéistes depuis un demi-siècle, ainsi que de nombreuses interviews de personnalités qui ont accepté de nous confier leur témoignage.

De nos jours, l’apnée a cependant évolué : elle est devenue un phénomène qui revêt les aspects les plus divers, depuis l’apnée-plaisir que l’on peut découvrir sans aucun risque aux quatre coins du monde, à travers le snorkeling et les sentiers sous-marins, ou le sport avec la pêche sous-marine, le tir sur cible, le hockey subaquatique, ou la compétition. Si l’aventure vous tente, de nombreuses structures professionnelles vous attendent, et un chapitre est consacré à la formation sous ses différentes facettes.

Enfin, en guise de conclusion, nous partirons rêver en compagnie des meilleurs apnéistes qui soient : les Cétacés. Outre leur popularité médiatique, leurs performances n’ont pas fini d’enflammer notre imaginaire.

Bienvenue dans un monde magique, où le maître-mot est : plaisir…

Philippe JOACHIM est photographe sous-marin. Il plonge depuis 30 ans ans dans toutes les mers du monde, et participe à de nombreux concours de photos subaquatiques, dans lesquels il est régulièrement primé. Il se passionne également pour le reportage, catégorie dans laquelle il a été 6 fois récompensé au Festival Mondial de l’Image Sous-Marine (dont 2 plongeurs d’Or en 2009 et 2010). Définitivement conquis par la photo subaquatique sous tous ses aspects, il s’intéresse aussi à la biologie subaquatique, ce qui lui permet une meilleure approche du milieu. Il travaille avec un Nikon D300 équipé d’une gamme complète d’objectifs dans un caisson Subal, un flash SB 800 et deux SB 105. Lorsqu’on lui demande combien de temps va durer sa plongée, il répond que depuis l’arrivée du numérique, il envisage une greffe de branchies !

Alain PONCHON est moniteur de biologie subaquatique. Il plonge lui aussi depuis plus de 30 ans et pratique également la photo sous-marine. La découverte du milieu marin reste son activité favorite, et il a un penchant très marqué pour les nudibranches, son sujet de prédilection. Ses terrains de chasse favoris : la Méditerranée, bien sûr, mais aussi la mer Rouge (pour sa richesse), l’étang de Thau (pour l’originalité de sa faune et de sa flore, et en particulier ses hippocampes) ; plus récemment, l’océan Indien, où il vient d’achever une mission humanitaire à Madagascar, sur la Grande Barrière de Corail australienne et, dernière destination en date, la Polynésie. Il travaille avec un Nikon D200 équipé d’objectifs divers. Coauteur de reportages présentés au Festival Mondial de l’Image Sous-Marine, il est en permanence à la recherche de nouveaux sujets, depuis le plancton jusqu’à la faune du lac Baïkal, en passant par les mangroves du monde entier. Lorsqu’on lui demande de citer un exemple de symbiose, il répond invariablement : la Bio et la Photo !

Alain et Philippe ont publié deux ouvrages aux éditions Gap : 100 belles plongées varoises (2003) et le Guide du littoral varois (2007) ; ils ont en outre collaboré à la réalisation d’un troisième ouvrage consacré à la balade aquatique pour tous avec Palmes, Masque, Tuba, de Fabien Prévot, paru en 2008. Le monde de l’apnée est le quatrième ouvrage issu de leur collaboration.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *