Qui veut la disparition des pêcheurs ?

Décisions politiques et messages médiatiques mettent en danger la pérénité de la pêche artisanale alors même que de grands intérêts financiers et industriels se portent sur les espaces marins… Les pêcheurs doivent-ils disparaître alors que l’aquaculture intensive repose sur la capture massive de poissons sauvages et provoque la destruction des espaces littoraux ? Quels seront les gardiens des mers et des lagunes ? Que deviendra la culture lentement élaborée des petits métiers de la pêche ? Et que mangerons-nous demain ?

EAU Ô

Belle évocation sur l’eau par Chantal Théry

Le Pissenlit

Si ordinaire qu’on le remarque à peine, le pissenlit ou dandelion pour les anglophones, a de multiples vertus à commencer par celle de raviver nos souvenirs d’enfance ! Belle évocation de François Poulin qui nous permet d’en découvrir les multiples facettes !

Le thym, indicateur du changement climatique

Selon la composition de ses substances et celle qui domine , le thym vulgaire sera plus ou moins résistant à la sécheresse estivale ou aux gelées précoces. En l’espace de 30 ans, la répartition de ces « chémotypes » s’est sensiblement modifiée au nord de Montpellier en corrélation avec la diminution de journées hivernales très froides.