le jour au diapason

La pluie cette nuit a laissé des flaques sur la mer endormie. Alourdie des épanchements terrestres – l’on dirait la surface opaque d’un miroir ancestral – l’onde marine se déploie lentement sous les nuages atones. Avec l’aube sont partis les pointus, frêles esquifs à l’assaut des profondeurs. Tétanisé dans la blancheur matinale, un canot rame… Poursuivre la lecture de le jour au diapason

Publié le
Catégorisé comme Poésie

Marée

Pour nous gens du Midi, les marées sont magiques. Le bleu océanique loin au-delà des rochers ou baignant les murs des villages. Inaccessibles pour nous les fonds marins si ce n’est vagues et troubles par nos regards mouillés. Marcher à marée basse, c’est comme violer un secret. Balancement des grèves entre terres et mers, frontière… Poursuivre la lecture de Marée

Publié le
Catégorisé comme Poésie

Sur terre, il y a le ciel… que la mer avale à chaque vague

Notre cerveau découpe tout en petits morceaux, en catégories : Sur terre, il y a le ciel… que la mer avale à chaque vague Il y a l’eau des rivières et des nappes phréatiques, l’écoulement des eaux de pluies, le suintement des terres et des forêts… qui se brassent et se recyclent dans nos franges… Poursuivre la lecture de Sur terre, il y a le ciel… que la mer avale à chaque vague

Publié le
Catégorisé comme Poésie

Comme des cheveux tirés en arrière…

Comme des cheveux tirés en arrière… le soleil caresse son visage qu’elle offre aux nues d’une douceur opaline. Comme la clarté de son regard, le refrain des vagues enamourées berce ses oreilles libérées des mèches en bataille. Loin du cri des enfants et des vaillants surfeurs, dans l’immobilité du soleil qui décline et des pierres… Poursuivre la lecture de Comme des cheveux tirés en arrière…

Publié le
Catégorisé comme Poésie